HISTORIQUE













 

STATIONS DE POMPAGE POUR INSTALLATIONS SEPTIQUES

Dans la plupart des installations septiques, les eaux de la fosse septique s'écoulent par gravité vers l'élément épurateur. Il arrive, toutefois, que l'élément épurateur doive être construit à une élévation supérieure. Ces installations exigent la construction d'une station de pompage.

Le choix d'une pompe

Pour des raisons évidentes, on doit orienter son choix vers une pompe submersible pour les eaux d'égout. Mais il faut aussi tenir compte des points suivants:

- le débit des eaux usées

-  l'élévation à laquelle se situe l'élément épurateur

- la perte de charge dans la conduite de refoulement

Le débit des eaux usées

La pompe doit avoir une capacité suffisante pour fournir le débit des eaux usées d'une résidence d'au moins 6 chambres à coucher.

La plupart des pompes pour les eaux d'égout, offertes dans le commerce, ont une capacité supérieure. Leur utilisation ne pose pas de problème, bien au contraire. Ayant moins d'effort à fournir, la vie de la pompe sera prolongée et les frais d'entretien diminueront d'autant. La pompe doit avoir une capacité minimale de 1020 litres à l'heure ou de 17 litres à la minute.

L'élévation à vaincre

La capacité d'une pompe varie selon l'élévation qu'elle doit vaincre pour pomper les eaux usées au niveau de l'élément épurateur. Avant l'achat d'une pompe, il est donc essentiel que l'on sache exactement à quelle élévation se situe l'élément épurateur. La pompe doit pouvoir donner le débit requis à cette hauteur.

La perte de charge

Lorsqu'une pompe est en marche, les parois de la conduite de refoulement exercent une friction sur l'eau. Cette friction entraîne une perte de charge, c'est-à-dire qu'elle réduit considérablement le rendement. La perte de charge est liée à la longueur de la conduite, à son diamètre, ainsi qu'aux vannes, coudes, tés et raccords utilisés lors de l'installation. On peut compenser pour la perte de charge en choisissant une pompe plus puissante.

Pour des pompes de petite capacité, la perte de charge due aux vannes, coudes, tés et raccords est négligeable. On doit toutefois tenir compte de la perte de charge due à la longueur de la conduite de refoulement. Pour compenser pour cette perte de charge, il est coutumier d'ajouter à l'élévation réelle de l'élément épurateur, 15 cm par 10 mètres de conduite de refoulement. Cette valeur s'applique aux tuyaux de 38 mm ou de 51 mm.

Enfn, il faut éviter que la pompe choisie ait à fonctionner à plein régime chaque fois qu'elle est mise en marche. Il
est préférable d'acheter une pompe qui puisse travailler à une élévation qui soit de 20% supérieure à l'élévation calculée.

Un exemple pratique

Pour une résidence de 6 chambres à coucher ou moins, la pompe doit avoir une capacité minimale de 1020 litres à l’heure ou de 17 litres à la minute. Prenons comme exemple un élément épurateur dont l'élévation réelle est de 20 mètres. À cette élévation on devra ajouter, au calcul de la pompe, une certaine hauteur pour compenser la perte de charge. La conduite de refoulement mesure 50 mètres de longueur et on utilise du tuyau de 51 mm.À l’élévation réelle on doit ajouter 15 cm par 10 mètres de conduite. On doit donc ajouter 75 cm ou 0,75 mètre à cette élévation. On atteint ainsi une élévation de 20,75 mètres à laquelle on rajoute 20%. L’élévation calculée est maintenant de 24,90 mètres. La pompe choisie devra donc pouvoir donner le débit requis à 24,90 mètres. On arrondit à 25 mètres.

La station de pompage
En général, un poste de pompage comprend les éléments suivants:

une pompe submersible.

un réservoir étanche.

un système d'alarme pour éviter que le réservoir ne déborde ou que la pompe ne travaille à vide.

un puits d'accès étanche.

une vanne à clapet basculant pour éviter que les eaux de la conduite de sortie refoulent dans le réservoir, en cas de panne électrique.

une vanne d'arrêt et un raccord à la sortie du réservoir de manière à pouvoir retirer la pompe ou démonter la vanne à clapet  basculant sans vidanger la conduite.

  une boîte de jonction électrique.  

Construites sur place ou préfabriquées, les stations de pompage doivent être accessibles en tout temps. Si elles doivent opérer durant l'hiver, il faut les isoler. Le puits d'accès aussi doit être isolé. Quant à la conduite de refoulement elle peut être isolée ou tout simplement être enfouie suffisamment profondément pour éviter le gel.

Toutes les stations de pompage doivent pouvoir résister à la pression du sol. Si la station de pompage n’est pas utilisée en hiver, le réservoir, la pompe et toutes les conduites doivent être soigneusement vidangés dès les premiers froids.

Pour ceux qui préfèrent construire leur propre station de pompage, il est suggéré d’utiliser des sections de conduites de béton de 760 mm de diamètre pour la chambre de la station.

 

Exemple d'une station de pompage
contruite sur place:



 

Exemple d'une station de pompage préfabriquée:

 

Engin de recherche
Taper un mot clé