HISTORIQUE













 


L'eau de mon puits présente des inconvénients

Vous avez probablement déjà fait analyser l'eau de votre puits pour déterminer si elle était saine, sans microbes. Mais les eaux saines ne sont pas nécessairement bonnes à boire. Elles sont même imbuvables, parfois, ou présentent de sérieux inconvénients pour les usages domestiques. C'est uniquement par l'analyse des caractéristiques physiques et chimiques de l'eau d'un puits qu'on peut arriver à cerner ce genre de problème. Il faut noter, toutefois, que ces analyses n'ont pas à être répétées à chaque année comme c'est le cas pour les analyses bactériologiques. Si l'eau de votre puits n'a jamais fait l'objet d'analyse physico-chimique, il est temps d'y voir. Faites appel au laboratoire de votre choix. Cette page a été écrite tout spécialement pour vous, dans le but de vous aider à interpréter les résultats des analyses physico-chimiques effectuées sur l'eau de votre puits et à déceler l'origine des principaux inconvénients qu'elle présente.

La dureté
C'est la teneur en sels de calcium et de magnésium qui détermine la dureté de l'eau. Tout le monde connaît les inconvénients qu'apportent les eaux dures: le savon ne mousse plus, les légumes sont longs à cuire et il se forme parfois une mince couche calcaire sur le thé. En présence de sulfates, certaines eaux dures acquièrent des propriétés purgatives. Les sulfates et le magnésium se combinent pour former un sel bien connu, le sel d'Epsom. Pour cette raison, il est toujours prudent de faire une analyse des sulfates si l'on doit faire celle du magnésium. Lorsque les sels de calcium et de magnésium se présentent sous forme de carbonates, on parle de dureté temporaire. Pour éliminer la dureté temporaire, il suffit de faire bouillir l'eau. Le fond de la bouilloire se recouvre alors d'un dépôt. Ce sont les carbonates qui précipitent dès que le gaz carbonique est chassé de l'eau par l'ébullition. Lorsque les sels de calcium et de magnésium se présentent sous forme de sulfates ou de chlorures, on parle de dureté permanente. Lorsque l'on fait face à une dureté permanente, les sels demeurent en solution, même après une longue ébullition. En s'évaporant, toutefois, l'eau laisse un dépôt extrêmement difficile à enlever sur le fond de la bouilloire. À cause de ce dépôt, qui finit par s'incruster, la dureté permanente s'appelle parfois la dureté incrustante. Il se vend, sur le marché, des solvants spéciaux qui permettent d'enlever les incrustations dues à la dureté permanente. Les normes qui concernent la dureté des eaux visent surtout à limiter les inconvénients pour les usages domestiques. Les eaux qui dépassent 200 milligrammes par litre de calcium présentent de sérieuses difficultés. La teneur admissible est d'environ 75 mg/1. À titre d'information, voici un tableau qui permet de classifier les eaux selon le degré de dureté:

Dureté totale en mg/l

Échelle de dureté

0 - 30

douce

31 - 60

modérément douce

61 -120

légèrement dure

121-180

dure

181 et plus

très dure

Si les eaux de votre puits sont trop dures, il faut les adoucir. Consultez un spécialiste en la matière.

Le fer
Les eaux ferrugineuses présentent de sérieux inconvénients: elles tachent le linge, elles ont une saveur désagréable, elles rendent le café imbuvable et elles noircissent les infusions de thé. Et ce qui n'arrange rien, certaines bactéries prolifèrent dans les eaux ferrugineuses. Ce sont les ferrobactéries. Elles forment des concrétions sur les parois des tuyaux et la décomposition de ces agrégats bactériens donne à l'eau un mauvais goût et une mauvaise odeur. Il arrive fréquemment que les eaux contiennent du fer, en particulier les eaux brunes où il est habituellement lié aux acides organiques. Compte tenu des quantités importantes de fer que peut consommer l'être humain (une moyenne de 16 milligrammes par jour), le fer de l'eau ne pose guère de problème sur le plan physiologique. La plupart des normes en vigueur ont donc été établies pour pallier les inconvénients ménagers. En général, la teneur admissible en fer est de 0,3 milligramme par litre tandis que la teneur excessive est fixée à 1 milligramme par litre. Si les eaux de votre puits sont excessivement ferrugineuses, il faut consulter une entreprise spécialisée dans ce genre de traitement.

Le manganèse
Il en est du manganèse comme du fer. Les sels de manganèse produisent les mêmes inconvénients y compris les encroûtements provoqués par le développement des bactéries magnésiennes. Les normes ont aussi été établies pour pallier les inconvénients ménagers. La limite de tolérance est d'environ 0,2 milligramme par litre. Si les eaux de votre puits renferment du manganèse en quantité excessive, il faut l'éliminer. Consultez une entreprise spécialisée dans la matière.

Les sulfures
Les sulfures sont faciles à détecter. Ils dégagent une odeur d'oeufs pourris qui n'échappe à personne. Ce phénomène est dû à une condition très particulière. En l'absence de nitrates et d'oxygène, ce sont les sulfates qui alimentent certaines bactéries en oxygène. Lorsque les conditions s'y prêtent, les sulfates sont transformés en sulfures avec dégagement de gaz sulfhydrique. Il n'y a donc pas lieu de faire une analyse spécifique pour détecter les sulfures. Si les eaux de votre puits dégagent une odeur d'oeufs pourris, consultez immédiatement une entreprise spécialisée qui vous indiquera un traitement approprié.

La couleur
Une eau colorée n'est pas nécessairement une eau dangereuse mais elle peut présenter des inconvénients pour les usages domestiques. Elle n'est pas très agréable à voir si elle atteint plus de 15 unités de couleur. Il faut souligner qu'il s'agit, ici, de couleur vraie et non pas de couleur apparente. La couleur vraie est celle que l'on obtient après avoir éliminé les matières en suspension qui faussent habituellement les résultats. Les eaux riches en matières organiques doivent leur couleur brune aux acides humiques, aux tanins et aux teintures végétales. Certaines eaux brunes renferment du fer ou du manganèse. Lorsque l'on détermine la couleur d'une eau, il est d'usage d'effectuer l'analyse du fer et du manganèse en même temps.

Engin de recherche
Taper un mot clé