HISTORIQUE













 

ORIGINE DU NOM


On trouve des familles Sauteur dans plusieurs pays: France, Suisse, Belgique, Luxembourg, Allemagne ainsi que dans l'Ouest du Canada. Il semble que toutes ces familles viendraient de Normandie. C'est à Jersey que la particule se serait ajoutée au nom Sauteur. Nous cherchons désespérément à faire le lien entre les Sauteur et les Le Sauteur.

T

L'origine du nom Le Sauteur

The Jersey language (Jèrriais) pronunciation is, to this day, Lé Sauteux. For exemple, depending on euphony, one says Ph'lippe Lé Sauteux, but Jean L'Sauteux, etc. But since it is and always has been primarily an Eastern parish family, the name is usually pronounced "à la manière de l'Est " - "Lé Saou-taïeux".

Dans le bulletin 1940 de la Société Jersiaise, G.R. Balleine nous apprend qu'on a commencé à donner des noms de famille au XIe siècle. Jusqu'alors, tout le monde se contentait du nom de baptême. Mais quand une douzaine de Jean vivaient sur le même fief, il a bien fallu faire quelque chose pour les distiguer les uns des autres. Et c'est ainsi que, graduellement, la coutume se créa d'ajouter un second nom au prénom ou nom de baptême. Cette coutume, toutefois, s'est construite au hasard, sans véritable plan ou système. Le surnom n'était alors rien d'autre qu'un surnom donné à un homme par ses voisins. Il a fallu attendre au moins 300 ans avant que la coutume soit établie. Vers la fin du XIVe siècle, la plupart des Français et des Anglais avaient un surnom et un nom de baptême. Ces surnoms tombaient dans 5 catégories bien distinctes: 1. Les noms donnés par les parents. 2. Les noms provenant de différentes occupations. 3. Les noms descriptifs. 4. Les noms géographiques. 5. Les noms d'origines diverses. C'est dans la catégorie des noms de différentes occupations que l'on trouve le nom Le Sauteur (récente appellation française pour sauteur ou Le Seeleur, ancienne épellation. (Il se peut que les premiers porteurs de ce nom aient été des athlètes ou des acrobates professionnels). On trouve la plus vieille mention du nom Le Sauteur dans les Extentes de 1538, avec les Averty, Binet, Blampied, Bree, Collas, Coutanche, De La Cour, Du Heaulme, Esnouf, Filleui, Gibaut, Giffard, Guillaume, Guille, Labey, La Cloche, Laurens, Le Marinel, Le Moignan, Le Quesne, Le Riche, Le Rougetel, Luce, Michel, Quenault, Touzel et Vibert.

 L'origine du nom Sauteur

 Le fief Sauteur

Un Seigneur de Sauteur

Louis de Lorraine, «Cardinal de Guise», Archbishop-Duke of Reims, born January 22, 1575. Married February 1611, Charlotte des Essarts, Mademoiselle de La Haye, daughter of François des Essarts, Seigneur de Sauteur, and Charlotte de Harlay, Dame de Champvallon.

 Le village de Sautour

Le village de Sautour, situé près de Philippeville, en Belgique, s'appelait Sauteur au XVe siècle (1413). On y trouvait aussi un Seigneur de Sautour. Sommes-nous en présence de nos ancêtres? Nous avons posé la question à Luc Demol, le Webmaître,

"Je n'ai malheureusement pas de précisions à vous apporter quant à l'étymologie précise de Sautour, près de Philippeville (Belgique). Je pense que la forme Sauteur pour désigner ce village est tout simplement une erreur d'écriture dans un document: il est en effet très courant de voir un tel nom de lieu orthographié de différentes manières dans un même document officiel. Il n'existe malheureusement aucun seigneur local qui aurait pu être dénommé Le Sauteur (seigneur ou habitant de Sautour?) et qui pourrait figurer parmi vos ancêtres et, à ma connaisance, aucun nom de ce type ne semble figurer dans les archives. Le seigneur local ne devait être, à ma connaissance, qu'un grand propriétaire terrien résident sans doute dans le château-ferme local. Le site de Sautour ne comporte aucun château seigneurial : le château était en fait une place-forte militaire constituée d'une enceinte fortifiée dont il subsiste quelques vestiges et dans laquelle s'est implanté le village actuel.

Par ailleurs, il semble que le nom de famille Sautour existe en France. On trouve une commune dénommée Neuvy-Sautour, dans l'Yonne où l'on peut découvir l'étymologie de ce Sautour français:

Le nom de Sautour se trouve fort rarement: quatre ou cinq fois seulement en France, et toujours comme hameau ou écart (Haute-Loire, Saône-et-Loire, Haute-Vienne). L'étymologie en reste d'ailleurs douteuse; la plus satisfaisante serait: sub turrem, sous la tour (c'est là que se dressait le Château). Aussi bien la manière de l'écrire varie-t-elle de façon déconcertante: Somtor, Somtour, Sontor, Sontour, Sotor, Soubtour, Sountor, Sourtour, Soutour, Soultour, Soultaour, etc.

La signification de sous la tour se prête parfaitement au Sautour belge. À l'origine, ce village était formé de quelques maisons avec un moulin, une ferme fortifiée et une chapelle au bord d'une petite rivière (l'Hermeton). Juste à côté, sur un petit promontoire, se trouvait au XVIe siècle, une petite forteresse qui formait un avant-poste de la place-forte de Philippeville. Il existe encore des vestiges de cette petite forteresse de Sautour dont une porte dite romaine mais qui date en réalité du XVIe siècle. Cette dénomination semble cependant justifiée de l'occupation du site à la plus haute antiquité, ce qui expliquerait sans doute l'origine du nom du lieu.

Engin de recherche
Taper un mot clé